Cérémonie du 12 mars 2016 en souvenir de l'assassinat de Philippe Brocard.

Article publié par Anne FAUDAIS - Elue PS de Bougival sur le blog de "Bougival Ensemble" (Voir le blog)

Emotion et devoir de mémoire ce 12 mars 2016

Rassemblées autour de la stèle rappelant son assassinat le 7 mars 1986, rassemblées autour de sa maman et de sa famille, 120 personnes sont venues rendre hommage à la mémoire de Philippe Brocard ce lumineux samedi matin qui annonçait le printemps tout proche. Elles sont venues au nom du devoir impérieux de ne pas oublier.
Souvenons-nous que Philippe Brocard était par sa culture et ses engagements, un humaniste et qu'il n'est pas tombé dans une banale querelle de colleurs d'affiches, mais victime d'un commando appartenant à un courant qui sème la haine.
Ne pas renoncer, tel était le sens du message de Jacqueline Penez, ancienne conseillère régionale d'Ile de France " …notre détermination est intacte, nos forces sont mobilisables et nous avons à cœur… rassemblés par notre amour de la démocratie, soutenus par le souvenir du sacrifice de Philippe, de poursuivre encore et toujours notre lutte contre la bêtise et l'ignorance et contre la haine qu'elles engendrent. "
En tant qu'ancien secrétaire général de la CFDT Cadres et ami de Philippe Brocard -il avait déjeuné avec lui le jour de sa mort - Daniel Croquette a évoqué le militant syndical …..
Enfin, son cousin Gilles François, qui avait célébré la messe de funérailles le 14 mars 1986 en l'église Saint Léonard de Croissy, a clos les interventions sur un poétique message d'espoir, déclarant " Le désir de vivre en hommes libres et fraternels est plus fort que tout. C'est en mémoire de l'avenir que nous sommes ici."
La cérémonie d'une émouvante simplicité, oscillant entre la souffrance de l'événement, toujours présente, et la douceur de partager une mémoire commune, était rassembleuse ; pourtant aucun représentant de la majorité municipale n'y a assisté.