Textes parus dans "Côté Croissy" N° 11 de novembre / décembre 2004.


Vivre ensemble ...

Les excès climatiques, la canicule ou les grands froids hivernaux, révèlent souvent la détresse humaine devant la solitude. La plupart du temps, cet état de solitude n'est pas choisi mais plutôt subi. Force est de constater que la seconde moitié du siècle dernier a quelque peu déstructuré la famille, plaçant la solidarité familiale au second plan afin de pouvoir mieux assouvir nos fantasmes consuméristes outranciers. Ainsi, les bienfaits des progrès médicaux, repoussant la vie à des limites toujours plus avancées, ont essentiellement pour conséquence de générer une activité soutenue de nos maisons de retraite. Il est loin le temps où trois générations cohabitaient dans un même foyer pour le meilleur et pour le pire. Mais cette cohabitation permettait une meilleure connaissance intergénérationnelle et favorisait la transmission du savoir entre parents et enfants.

Aujourd'hui, le savoir est accessible tout autour de nous, notamment via Internet, nous zappons et nous jetons quand "c'est usé" ou "quand on en a assez". Nous ne voulons pas nous encombrer de personnes dépendantes, d'autant que notre environnement proche, particulièrement dans nos régions urbanisées à outrance, ne nous le permet rarement...

Sans vouloir aduler le passé, n'est-il pas important de repositionner l'unité économique et sociale de base au niveau de la famille... mais cela suppose de reconsidérer le travail, mais également sa localisation par rapport au logement, et aussi l'habitat dans sa conception pour permettre ce partage intergénérationnel, sans oublier les services associés d'aide à la dépendance.

Vaste programme que nous devons nous approprier. La région lle-de-France va lancer la révision de son Schéma Directeur - le SDRIF- qui doit intégrer toutes ces articulations. Décliné au niveau d'une commune, c'est le Plan Local d'Urbanisme - le PLU - qui devrait prendre en compte ces orientations lorsque la municipalité aura, à l'instar de communes voisines, la volonté de faire évoluer le POS actuel.

En conclusion, l'aménagement du territoire favorisant la mixité sociale et développant une meilleure tolérance, la mise en place de services publics ou de services d'intérêt général permettant à tous un accès équitable aux services essentiels à la Vie... sont autant de vecteurs à notre portée pour que le VIVRE ENSEMBLE ne soit plus un doux rêve mais une réalité concrète.

Dominique Boisdé & Olivier Vincent
Élus de Croissy Autrement

… et pour nous suivre, n'hésitez pas à visiter notre site : www.croissy-autrement.org


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dominique Boisdé et Olivier Vincent
Elus de CROISSY AUTREMENT