Texte paru dans "Côté Croissy" N° 19 de Mars / Avril 2006.

A LA MÉMOIRE DE PHILIPPE BROCARD, ASSASSINÉ A CROISSY LE 7 MARS 1986

Souvenons-nous : à Croissy en 1986, rue Paul Déroulède, en pleine campagne législative, notre ami Philippe Brocard était lâchement assassiné par des militants d'extrême droite, alors qu'il collait des affiches pour la liste portée par Michel Rocard.

Nous voulons rappeler cet événement tragique au souvenir de tous, et saisir l'occasion du vingtième anniversaire de cette mort pour souhaiter, non seulement que cela ne se reproduise jamais mais aussi que chacun lutte, avec ses moyens, contre la violence, contre l'extrémisme, contre tous les extrémismes, sans distinction.
Intolérance et insécurité sont des maux récurrents qu'il ne faut pas cesser de combattre.

Il y a quelques semaines les banlieues flambaient, et la " France insurrectionnelle " était présentée à la face du monde, par média -manipulés et/ou manipulateurs- interposés ! Cette violence était prévisible et aucune volonté politique n'est apparue pour comprendre, analyser les causes profondes et construire avec les premiers concernés les solutions susceptibles de réduire le mal être. Le travail, lieu de reconnaissance et d'exigences sociales, l'éducation avec ses récompenses et ses sanctions, l'accompagnement des parents qui, confrontés à leur propres difficultés ont souvent baissé les bras, sont pourtant bien les incontournables remèdes à tant de désespérance.
Au contraire ! L'état d'urgence a été décrété et certains hommes politiques, dont l'ambition présidentielle n'est plus à prouver, ont mis en œuvre une stratégie d'exclusion et de " nettoyage " qui devient la base même de leur lutte contre l'Insécurité. Quelle France construisons-nous, alors que le débat sur l'Europe va redémarrer ? France d'exclusion, sans partage, avec une vision à court terme, alors que l'Europe veut se construire sur l'intégration et l'équité !

Et nous dans notre banlieue privilégiée, quel accueil, quelle place laissons nous à la différence, dans le respect des autres et dans un monde citoyen.

Annie-Claude MOTRON et Dominique BOISDÉ. Elus de Croissy Autrement.