Texte paru dans "Côté Croissy" N° 22 de Septembre / Octobre 2006.

Penser globalement, agir localement" à Croissy aussi.

Depuis le début de cette mandature, des progrès sensibles ont été réalisés en matière de communication municipale, voire même (osons le mot) de … concertation. Ainsi, entre la méthode employée pour l'aménagement du boulevard (communication unilatérale !) et les moyens mis en œuvre pour l'avenir du château, il n'y a pas photo !
La communication n'est plus seulement de l'information, elle est devenue interactive. Mais peut-on, pour autant, parler de participation de la population ? Est-il suffisant d'interroger les groupes constitués (jeunes, seniors, associations) pour parler d'une expression citoyenne ?
Nous sommes encore loin de l'approche préconisée par la démarche d'" Agenda 21 ". Rappelons que cette démarche, issue des travaux du Sommet de la Terre à Rio en 1992, permet de concevoir un développement harmonieux entre Environnement, Social et Économie. Grâce à la participation accrue de la population elle permet de définir ensemble les objectifs, les orientations et leur mise en œuvre. Nombre de maires ont déjà répondu à la célèbre formule " Penser globalement, Agir localement " en appliquant la démarche du Développement Durable à leur action.
Ainsi, que le pôle Chanorier ait vocation à rassembler des acteurs de la vie Culturelle de la commune, voire de la communauté de communes, nous pourrions le penser, mais plutôt que de le décréter, une consultation encore plus large aurait permis une définition collective des objectifs de l'opération. Pourquoi, par exemple, les comités de quartiers n'ont-ils pas été également associés à la démarche sur l'utilisation du pôle Chanorier ? Ceci aurait permis d'élargir le débat et d'aller au-delà des désirs d'associations locales qui ne représentent qu'elles-mêmes et dont on peut craindre que le plus bruyant ne soit le mieux entendu.
Nous sommes encore loin de la concertation et de la participation dont notre démocratie aurait tant besoin pour s'assumer au travers de ses consom-acteurs et de ses citoyens !


Annie-Claude MOTRON et Dominique BOISDÉ. Elus de Croissy Autrement.