Texte paru dans "Côté Croissy" N° 23 de Novembre / Décembre 2006.

De nouveaux locaux, oui ; sur le terrain du stade, non !

Les anciens Croissillons se souviennent… les services techniques de la ville ont de tout temps été cantonnés dans des " endroits de misère ", d'abord au parc Leclerc, lorsque la Mairie et ses services y étaient regroupés puis au château Chanorier, dont nous savions tous que cette destination permettait d'attendre une implantation définitive plus satisfaisante.
Ce provisoire dure depuis plus de 10 ans, et nous nous félicitons de ce que les employés communaux trouveront de bonnes conditions de travail dans les locaux neufs actuellement en construction. On ne peut regretter qu'une chose : que ces locaux soient placés sur le terrain du stade.
De plus, cette implantation sur une partie du domaine municipal a été accompagnée par la vente d'une autre partie de ce même patrimoine à des intérêts privés, en l'occurrence la Poste, pour qu'elle installe son nouveau centre de tri un peu plus loin, à l'extrémité du terrain de sports, qui est de plus situé en zone inondable.
Dommage ! Car en face nous avions à l'époque une vaste friche dénommée ZAC Claude Monet qui aurait pu dans d'excellentes conditions accueillir les services de La Poste, en protégeant - de facto - notre patrimoine communal.
Souhaitons que l'opération " INSERM " qui commence à inquiéter nos concitoyens soit mieux intégrée par anticipation dans les préoccupations croissillonnes, même si elle est située sur le territoire du Vésinet. Nous verrons également avec cette opération jusqu'où peut aller la solidarité communautaire au niveau de la boucle de seine !
Enfin, pour terminer sur une note optimiste, souhaitons au personnel communal des services techniques une excellente intégration dans les nouveaux locaux. Et pourquoi ne pas espérer que, dans cet environnement favorable, de nouvelles conditions de travail -et de management- seront mises en place pour que le personnel trouve du plaisir à son travail et que cette notion de service public qui fait de plus en plus défaut actuellement dans notre pays se développe encore mieux.


Annie-Claude MOTRON et Dominique BOISDÉ. Elus de Croissy Autrement.