Texte paru dans "Côté Croissy" N° 32 de Mai 2008.

CE N'EST QU'UN DEBUT ...

Dominique Boisdé, Annie-CLaude Motron & Bernard Monnier Elus de Croissy Autrement

Déjà deux mois que les urnes ont parlé. Nous souhaitons ici remercier les électeurs qui nous ont fait confiance. Grâce à eux, grâce à vous, nous dépassons la barre symbolique des 20 % de voix et nous avons obtenu un siège de plus qu'au cours de la mandature précédente. Nous sommes maintenant trois; l'espace démocratique sera moins difficile à occuper.
Nous avions préparé cette campagne de longue date. Votre confiance prouve que vous l'avez comprise. Tous les thèmes que nous avons développés et défendus vont devenir nos axes d'action au cours du mandat qui commence. C'est ainsi que 1'« Environnement Solidaire» sera notre orientation maîtresse que nous déclinerons en faveur du logement, de l'accessibilité aux services municipaux, d'un véritable quotient familial municipal, de la démocratie locale.
La société actuelle nous pousse au chacun pour soi, vers un monde fait de solitudes. Sachons ouvrir notre ville, avec maîtrise et sagesse, et bannissons nos égoïsmes. Sachons prendre les dispositions pour faire évoluer Croissy vers plus de solidarité.
Avec l'équipe qui nous a portés pendant la campagne, nous allons continuer à travailler dans les divers syndicats et commissions où l'opposition peut se faire entendre. Comme vous le savez, nous souhaitons voir se mettre en place une vraie démocratie à Croissy et allons occuper tout l'espace qui nous est alloué. De la même façon, il est indispensable que vous continuiez à nous faire part de vos remarques et idées. De notre côté, nous allons vous tenir informés de nos travaux sur notre site, par l'intermédiaire de notre blog et à chaque fois que nous pourrons prendre la parole.
le slogan de mai 68 dont on reparle tant aujourd'hui à l'occasion de ses 40 ans (déjà!),« Sous les pavés,... la plage» laissait entendre toute l'importance qu'il faut accorder à l'utopie et au rêve. Sans rêve, sans utopie, on aboutit à une société décadente et sans avenir! Ensemble, solidaires, rêvons et construisons. Ce n'est qu'un début...