Texte paru dans "Côté Croissy" N° 35 de Novembre / Décembre 2008.

BIEN VIVRE VIEUX, VIVRE MIEUX DANS TOUTE SA DIGNITE !

Le constat est simple. Nous vivons de plus en plus vieux. Ainsi, en Ile-de-France, l'espérance de vie de la femme, a progressé de 3,2 ans en 15 ans l'amenant à 84,5 ans en 2005, tandis que pour l'homme pour celle même période elle passait de 73,7 à 81,3 ans (sources INSEE). À ce rythme, il est probable qu'à l'horizon 2050, l'espérance de vie avoisine les 100 ans! Grâce aux progrès technologiques et aussi à la paix en Europe, une famille comportant 4 générations est maintenant chose courante. Demain nous pourrions vivre au milieu de 5 générations!
Et pourtant, que ce soit dans nos familles, ou près de nous, amis, voisins, il n'est pas rare d'entendre évoquer et d'échanger sur les difficultés de vivre dignement le 4' age.
Absence de politique à long terme, manque de moyens, isolement, voire début de maltraitance sont des causes maintenant trop connues. Nous sommes tous favorables au maintien à domicile de la personne âgée autonome, mais jusqu'où va l'autonomie? De même, nous proposions, au cours de la campagne, des solutions intergénérationnelles où le « Vivre Ensemble » trouve tout son sens. Quant aux structures plus lourdes d'accueil de personnes âgées, communément appelées « maison de retraite », force est de constater qu'il y en a trop peu à des prix raisonnables près de chez nous.
Sauf accident prématuré de la vie, nous serons tous confrontés un jour où l'autre à ce problème. Sans vouloir parler de « Service Public », évitons d'entrer dans les logiques de marchés: les seniors méritent mieux. Sortons également de nos limites communales, pour porter celle problématique plus largement au niveau de notre communauté de communes, la CCRS, car il est évident que les solutions sont intercommunales. À l'instar du SIMAD (Syndicat Intercommunal du Maintien À Domicile), c'est en mutualisant nos ressources que nous pourrons avoir une politique durable, équitable et adaptée pour répondre aux besoins qui ne feront que croître.
Enfin, compte tenu de l'importance de ce sujet, nous aimerions voir se tenir, en 2009, les États généraux de la séniorité dans la Boucle de Seine, afin de rechercher ensemble les solutions pour que chacun vive dignement sa vieillesse.

Dominique Boisdé, Annie-CLaude Motron & Bernard Monnier Elus de Croissy Autrement