Texte paru dans la tribune libre de "Côté Croissy" N° 38 de Mai / Juin 2009.

Un an après: un premier bilan

Voici un an que la nouvelle équipe municipale est en place.
Grâce aux 20 % d'électeurs qui ont voté pour la liste Croissy Autrement, nous sommes maintenant trois élus au Conseil Municipal de Croissy; après 12 mois de travail, il est bon de faire un premier bilan.
Peut-être faut-il d'abord rappeler que l'action municipale est conduite par le Maire entouré du Bureau Municipal (les adjoints). C'est en Bureau que sont décidées les grandes orientations et décisions de la commune. Pour être appliquées, elles doivent être soumises au Conseil Municipal, après un passage réglementaire en commission.
À Croissy, que constatons-nous? D'abord, le nombre de conseils municipaux se réduit d'année en année, en contradiction avec les exigences démocratiques de transparence et de participation. En conséquence, le nombre de commissions se réduit également, et nous avons beau y participer avec assiduité et travailler les dossiers en amont (pour autant qu'ils nous soient fournis suffisamment à l'avance), nous regrettons que ces commissions, qui devraient être des lieux de débat, ne servent qu'à enregistrer des décisions prises en Bureau Municipal.
Et parfois, les commissions ne fonctionnent pas du tout, comme pour la fermeture du centre de loisirs "la Mouette Rieuse", décision qui a été prise sans aucune concertation, mettant tout le monde devant le fait accompli. Pour autant, nous ne sommes pas dans une opposition systématique. La gestion courante le montre régulièrement: lorsque les débats portent sur des sujets structurants, nous travaillons avec l'équipe municipale: c'est ainsi que nous avons étudié le Projet du pôle culturel Chanorier et que nous participons très activement à la Commission Communale d'Accessibilité. De plus, nous soutenons depuis longtemps et avec force la réalisation de logements sociaux.
Par contre, il peut nous arriver de nous opposer à des projets dans toute la mesure de nos moyens. Nous nous sommes ainsi opposés à l'étude du réseau de vidéosurveillance dans notre petite commune (voir Côté Croissy précédent) et nous avons voté contre le budget 2009.
En effet, celui-ci présente une baisse du taux d'imposition communal comme étant une réponse à la crise sociale actuelle et à venir, alors que par un impôt juste, notre collectivité pourrait organiser une meilleure redistribution vers les moins favorisés, notamment par la mise en place du quotient familial municipal.
Vous nous avez élus, et nous espérons vous représenter fidèlement et activement. Nous rendons régulièrement compte de notre action et de nos positions dans cette page et sur notre site. Continuons de travailler ensemble pour une politique municipale plus solidaire!

Dominique Boisdé, Annie-Claude Motron & Bernard Monnier
Élus de Croissy Autrement