Texte paru dans la tribune libre de "Côté Croissy" N° 51 de Juillet / Août 2011


Solidarité, le devoir de chacun !


Les dépenses de chacun d'entre nous croissent plus vite que nos revenus, quelle que soit notre situation. Même si nous avons la chance de vivre à Croissy, nous savons que l'immobilier y est devenu prohibitif ; c'est ainsi que ceux qui peuvent s'y installer aujourd'hui sont rares et très privilégiés. Croissy devient, de fait, une ville d'exclusion. Un certain nombre d'entre nous y est d'ailleurs très favorisé puisque le revenu moyen par foyer à Croissy est le double du revenu moyen national.
Mais que ce chiffre ne nous masque pas la réalité : d'une part, personne n'est à l'abri d'un accident de la vie - licenciement, divorce, accident physique…- et vivre à Croissy peut alors devenir impossible. D'autre part, le Centre Communal d'Action Social (CCAS), qui se réunit régulièrement, doit étudier de plus en plus de dossiers présentés par le réseau des assistants sociaux. Les aides qui sont octroyées, si elles répondent à un problème ponctuel, ne règlent pas le problème global, notamment pour les bénéficiaires de l'Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA / Minimum vieillesse) qui doivent vivre avec 742€ par mois (pour une personne seule).
De fait la mixité sociale est assez mal visible à Croissy, et pourtant il y a, évidemment, des personnes qui, comme plus de 8 millions de Français, vivent en dessous du seuil de pauvreté (791€, sources INSEE). Il est fondamental de redonner à chacun sa dignité, et faut-il laisser aux seules ONG locales le soin de traiter cette précarité croissante ?
Est-ce cela le " Vivre ensemble "?
A la veille des vacances d'été, n'oublions pas ceux qui sont seuls et donnons tout son sens au mot solidarité !
Rendez-vous à la fête de la Carotte, le 11 septembre, sur le stand de Croissy Autrement ; nous serons heureux de vous y rencontrer et de parler avec vous de l'actualité de la vie de notre commune, en ce moment le Plan Local d'Urbanisme.

Dominique Boisdé, Annie-Claude Motron & Catherine Coicadan.
Élus de Croissy Autrement