Texte paru dans la tribune libre de "Côté Croissy"
N° 56 de Mai / Juin 2012

 


Le PLU, des intentions à concrétiser.

 

La municipalité s'est enfin attaquée au PLU, Plan Local d'Urbanisme ; Croissy Autrement, tout en approuvant les intentions du cahier des charges, s'interroge sur sa mise en œuvre.
L'avant-projet propose principalement une transformation et densification sur un axe Est-Ouest, entre la rue Péron et la rue de l' Ecluse, en préservant une zone de transition avec les bords de Seine. Tout se passe comme si on se limitait à créer un décor, de la Seine à la Seine. Le reste de la commune est traité assez sommairement : le tissu pavillonnaire est ignoré, après avoir prétendu vouloir " rendre possible la densification et l'agrandissement de logements " et on parle de " revaloriser les entrées de ville" mais des axes structurants comme la rue des Ponts ou l'avenue de Gaulle sont passés sous silence.

Pour la cohésion sociale, nous prenons acte des intentions de respecter la loi SRU, c'est bien le moins. Mais l'objectif de développement à long terme, arrêté à 11000 habitants, peut-il permettre un meilleur équilibre sociologique et démographique ? Les logements de standing hors de prix se multiplient. Des logements aidés sont théoriquement promis. Peut-on vraiment croire que notre retard de plus de 300 logements sociaux sera rattrapé ? Qu'en sera-t-il des logements pour les classes moyennes, des solidarités intergénérationnelles et des besoins liés à la multiplication des familles monoparentales ?

Quasiment rien sur le développement durable ! En matière d'environnement, on assure vouloir " préserver les paysages et milieux naturels" : mais rien de précis sur le projet de stabilisation des berges ! Peu de choses aussi sur les espaces libres publics.

Sur tous ces sujets, nous attendrons la rédaction définitive du PADD (Plan d'Aménagement et Développement Durable), clé de voûte du PLU, pour nous prononcer sur les orientations réelles de cet avant-projet pourtant ambitieux dans les intentions, mais encore trop sommaire. Peut-être est-ce le reflet d'une concertation qui tient mal les promesses annoncées et auxquelles nous avons voulu croire.

Dominique Boisdé, Annie Claude Motron & Catherine Coicadan
Élus de Croissy Autrement