Texte paru dans la tribune libre de "Côté Croissy"
N° 82 de Février / Mars 2017

2017 à l'écoute de la terre, enfin ? ....

 

L'année 2016 semble se terminer de façon plutôt sombre: le terrorisme est toujours là, le conflit syrien est atroce, les populations civiles fuyant la destruction de leur pays ne savent plus où se tourner car les mains tendues sont bien rares.

Le choix électoral aux USA a stupéfié le monde. La Russie, la Turquie, et de nombreux autres rejoignent les états qui piétinent les droits de l'homme. Les inégalités continuent inexorablement de s'aggraver partout et en France aussi. Sans compter sur le Brexit
qui va être mis en oeuvre dans une Europe qui se cherche !
Au milieu de ces crises, la prise de conscience des enjeux environnementaux à chaque COP se dilue et s'évanouit de tous les programmes électoraux. Et il n'y a pas que le réchauffement climatique en question, nous surconsommons les ressources de la
planète, nous détruisons la biodiversité (ce qui nous fera disparaître aussi !), nous continuons à polluer partout, ce qui aggrave encore les inégalités sociales.

Et pourtant cette prise de conscience que nos dirigeants sont peu capables de traduire dans leur gouvernance rencontre un écho à l'échelle des citoyens partout dans le monde. Des hommes et des femmes extraordinaires ont monté des projets concrets dans tous les pays du monde qui montrent que l'on peut de façon solidaire et équitable travailler à la préservation de notre planète.

Sur notre territoire aussi, les associations rencontrent un grand intérêt de la population pour les enjeux environnementaux et surtout une réelle dynamique pour faire é,merger des idées, des initiatives, des projets.

Mais il faudrait aussi que les pouvoirs publics, les élus de notre municipalité et de la communauté d'agglomération se sentent concernés par ce dynamisme et se mettent enfin à l'écoute. Les citoyens attendent d'être aidés, encouragés dans toutes leurs
initiatives et leurs projets. Nos élus se doivent d'anticiper la prise de conscience des citoyens et devancer les changements de comportements dans la vie quotidienne.

Souhaitons que l'année 2017 soit le début d'une évolution vers un autre projet de société dans lequel les citoyens soient plus solidaires pour que les biens communs de notre planète soient préservés et que chacun y accède de façon juste et équitable,
chez nous et ailleurs.

Dominique Boisdé, Annie Claude Motron & Bertrand Mansard Élus de Croissy Autrement, et Catherine Coicadan, Présidente de l'association Croissy Autrement