Texte paru dans la tribune libre de "Côté Croissy"
N° 88 de Avril / Mai / juin 2018

Pourquoi nous n'avons pas voté le budget de Monsieur le Maire ?

 

Un " marronnier " est un article qui traite périodiquement un sujet en développement les mêmes arguments. La saisonnalité de l'actualité municipale nous contraint à vous faire part chaque année à la même époque de notre position vis-à-vis de la politique municipale à l'occasion du vote du budget de la commune. Autant reprendre l'article de l'an dernier !
Pour éviter le marronnier, l'alternative est, non pas de changer d'avis … il n'a pas changé, et nous n'avons, bien sûr, pas voté le budget. Mais … rêvons : nous l'aurions voté avec plaisir si …
- Si la commune de Croissy disposait d'ores et déjà de 25% de logements aidés, ce qui permettrait de répondre à la demande des moins favorisés, mais également à celle des jeunes croissillons, de rajeunir la population en accueillant de jeunes familles avec enfants et au demeurant d'éviter le prélèvement annuel prévu dans le cadre de la loi SRU.
- Si la possibilité était offerte à l'ensemble des familles de Croissy de bénéficier des services culturels proposés à l'espace municipal Chanorier à des tarifs accessibles du fait de l'application d'un quotient familial volontariste. Et ce, d'autant plus si l'étape suivante était, notamment, la gratuité de la bibliothèque pour les jeunes, les étudiants, les demandeurs d'emploi et les retraités par exemple. Cet équipement aurait dès lors retrouvé sa vocation sociale et culturelle, la commune tirerait un trait sur la parenthèse " commerciale " du lego, permettant aux associations et à des start-up de la communauté d'agglomérations de promouvoir le " vivre ensemble " à travers des activités innovantes et collaboratives.
- Si l'arrêt du programme de vidéo surveillance, suite aux différentes études concluant à son inefficacité ici et ailleurs, permettait d'envisager un abondement substantiel du budget du CCAS et la gratuité de toutes les activités périscolaires. Nous ajouterons que nous avons apprécié la couverture humoristique du dernier Côté Croissy représentant une caméra qui surveille qu'un citoyen emprunte bien le passage pour piéton.
- Si l'obligation était faite à tous les prestataires et fournisseurs de la commune de signer une charte d'achat qui engagerait leur responsabilité sociétale et environnementale. A ce titre nous soutenons sans réserve l'ensemble des mesures favorisant l'économie circulaire et le développement durable sur la commune.
- Si … avec des si, il ne s'agit pas de mettre Croissy en bouteille, mais d'imaginer ce que pourrait être Croissy, non pas différent mais Autrement. Et la liste des si n'est évidemment pas exhaustive, libre à chacun de la compléter.
Cet article reste un " marronnier ", mais cet angle de vue permet de renouveler modestement le genre tout en proposant des perspectives positives et dynamiques.


Dominique Boisdé, Annie Claude Motron & Bertrand Mansard, élus de Croissy Autrement,
… et vous pouvez nous retrouver en allant sur notre site : www.croissy-autrement.org