Voir sur le même sujet :
Quelle est cette politique socio-culturelle qui se veut " rentable " ?